>

>

>

Conseils post-opératoires après une pose d'implant

Conseils post-opératoires après une pose d'implant

Conseils post-opératoires après une extraction dentaire ou une pose d’implant ou chirurgie du sinus Que peut-il se passer après l’intervention ?

Les suites opératoires sont modérées et ne vous empêcheront pas de vous rendre à vos occupations habituelles. Peu ou pas de douleurs sont perceptibles et peuvent facilement être soulagées grâce à un antalgique. Le médicament prescrit contre la douleur doit être pris avant que celle-ci n’apparaisse et systématiquement le premier soir pour passer une bonne nuit. Cette prise peut être renouvelée au besoin sans dépasser la dose prescrite.

Un œdème peut apparaître quelques heures après l’acte, c’est une réaction post-opératoire normale qui disparaîtra d’elle-même au bout de 72 heures. L’application, à l’extérieur, de glace sur la joue pendant 15 minutes toutes les heures, le fera diminuer.

Très rarement un hématome pourra lui faire suite, même à distance du site concerné par l’intervention. Si vous êtes sujet aux ecchymoses, merci de nous en prévenir afin de vous prescrire de l’Exacyl ce qui diminuera le risque d’apparition d’un bleu.

Un léger suintement de sang peut persister quelques heures de façon normale ; en cas de saignement, une compression à l’aide de compresses de gaze sur la zone hémorragique, durant 10 à 15 minutes sans interruption, permettra l’organisation du caillot sanguin. Eviter de rincer et de cracher sinon vous aggraveriez le saignement.

Dans la mesure où vous êtes resté la bouche ouverte assez longtemps durant l’intervention, il peut apparaître un trismus des muscles masticatoires se traduisant par une limitation de l’ouverture buccale durant quelques jours.

Les fils de suture seront retirés au bout de 8 à 10 jours sans douleur et sans anesthésie.

En cas de fragilité gastrique, il pourra vous être prescrit de l’Inexium pour la même durée que la prise de l’antibiotique.

Quelles précautions dois je prendre ?

De retour chez vous, évitez de fumer pendant au moins 48 heures, les efforts violents, le sport et tout ce qui accélère le rythme cardiaque, les aliments ou boissons bouillantes, le rinçage abondant et fréquent de la plaie, de mettre en tension les points de suture.

La qualité et la rapidité de la cicatrisation vont dépendre de votre hygiène journalière. Rincer la bouche sans gargariser, en laissant agir le bain de bouche, ne contenant pas d’alcool, une minute sur le site chirurgical (à commencer seulement 48 h après l’intervention). Brossez vous les dents avec une brosse chirurgicale (poils très souples) ou en ayant ramolli au préalable les poils de votre brosse grâce à de l’eau chaude.

Ne sollicitez en aucun cas la zone traitée (attention à la nourriture, aux fortes pressions, aux prothèses adjointes…). Cette zone doit rester sans sollicitation fonctionnelle pendant un mois.

Des contrôles réguliers chez votre praticien traitant, deux fois par an la première année (incluant un contrôle de la prothèse réalisée concernât l’adaptation et l’occlusion) puis une fois par an sont indispensables.

Recommandations complémentaires en cas de surélevés de sinus

Avant l’intervention , en cas d’écoulement nasal dans les jours précédents l’intervention, veuillez nous contacter afin de vous faire prescrire du Derinox.

Après l’intervention, ne buvez pas à la paille, ne vous mouchez pas pendant 15 jours, éternuez la bouche ouverte, évitez les gargarismes, surveillez l’apparition de granules dans le nez, évitez tout voyage aérien dans les semaines suivant la chirurgie. Si une sinusite venait à se déclarer malgré toute les précautions, veuillez nous contacter afin d’adapter votre prescription.